L’artisanat tunisien désigne à la fois un secteur économique et un ensemble de produits fabriqués par des artisans tunisiens comme biens de consommation courante ou produits pour touristes.

La Tunisie a connu, durant son Histoire, plusieurs civilisations dont notamment les civilisations punique, carthaginoise, romaine et arabo- islamique, d’où la richesse et la diversité de son patrimoine civilisationnel, illustrée par l’artisanat, les traditions, les costumes, l’art culinaire, l’architecture et autres vestiges et témoignages culturels.

La medina de Tunis, par exemple, avec son cachet architectural typique, renferme des souks d’artisanat, aux alentours, de la grande mosquée de la Zitouna, aux cotés de Mederssas, d’établissements scolaires et d’anciennes demeures d’habitation.

La région du Cap Bon est connue par la poterie, la céramique et l’industrie du cuir et du verre. A Dar Chabaane El Fehri, près de Nabeul, les artisans de la gravure sur pierre sont d’une dextérité légendaire. Sejnène et L’Ile de Djerba sont aussi connues pour la poterie.

A Zaghouan, la distillation de la fleur d’églantier s’effectue jusqu’à nos jours. (L’églantier) se fête chaque année dans le cadre d’un festival qui accueille des milliers de visiteurs tunisiens et étrangers.

La ville de Thala, quant-à-elle, est célèbre pour la qualité de son marbre, l’industrie de transformation de cette matière s’y épanouit.

L’on ne peut évoquer les métiers de l’artisanat sans parler des célèbres tapis de Kairouan dont la renommée a traversé les frontières. D’origine turque, les tapis auraient été introduits en Tunisie par les Hafsides.

Dans le Djerid tunisien embelli de palmeraies, de nombreux métiers de l’artisanat utilisent les rameaux et les troncs de palmiers comme matières premières, pour la fabrication de meubles, d’outils, de portes et de plafonds.

Pour sa part, la ville de Gafsa est renommée pour la confection du  »klim » et du  »Mergoum » qui recouvre les parterres ou les murs. En laine, ces tissages sont inspirés des couleurs de la région.